Nacho Calvo : « Il est impossible de mal manger en Navarre »

Nacho Calvo
Nacho Calvo

Nacho Calvo est avocat et secrétaire général de l'Association de l'hôtellerie et du tourisme de Navarre, une entité qui abrite des centaines d'entreprises en Navarre : hôtels, bars, restaurants, campings, agences de voyages et entreprises d'activités touristiques. La promotion touristique et gastronomique de la Navarre, une de ses tâches principales.

Que souligneriez-vous du secteur hôtelier et touristique navarrais ?

L'évolution qu'il a eue. Il y a eu des progrès très importants à tous égards, mais je peux vous donner un exemple paradigmatique : les barreaux. Au cours des vingt dernières années, son évolution a été spectaculaire, avec une offre gastronomique qui a placé la Navarre, et en particulier Pampelune, comme l'une des meilleures villes pinchos au monde.

Quelle est la raison de cette évolution ?

Le changement le plus significatif a été dans la qualité de la proposition gastronomique et cela a été réalisé grâce à une meilleure formation. Ils se sont souciés d'apprendre à cuisiner, de mieux travailler les brochettes et à cela, il faut ajouter la grande matière première que nous avons en Navarre. La somme de la formation et du produit est ce qui a produit ce changement spectaculaire. La même chose se produit avec la restauration, avec plus de prix et de reconnaissances. Tous ces changements ont fait qu'il y a aussi une demande qui ne cesse de croître, avec l'arrivée de plus de touristes en Navarre. Les données pertinentes sont que la croissance annuelle moyenne de l'emploi dans l'industrie hôtelière en Navarre depuis 1999 est de 2,6%, ce qui se traduit par 600 nouveaux travailleurs chaque année dans le secteur.

Navarra, Alex Múgica
Navarra, Alex Múgica
Navarra, Iruñazarra
Navarra, Iruñazarra

Comment est l'infrastructure hôtelière et d'hébergement en Navarre?

Nous avons d'excellents hébergements, que ce soit des hôtels et des campings ou d'autres formats avec un très bon rapport qualité/prix qui attire de plus en plus de monde et nous rend très compétitifs. L'offre d'établissements de qualité dans toute la Communauté a beaucoup augmenté, également grâce à l'environnement et au fait que la Navarre s'intéresse de plus en plus à de plus en plus de personnes.

Quel est le rôle de l'Association ?

Nous agissons en tant que conseillers, en tant que lobby pour la défense des intérêts, en formation et en promotion, notamment dans les événements gastronomiques, nous sommes l'une des associations qui mènent le plus d'activités dans l'état. Je peux vous parler de la Semaine du Pincho, de la Cazuelica, des Journées Légumes de Printemps et d'Hiver. Nous travaillons toujours sur le long terme, avec un sens stratégique. Par exemple, la Semaine du Pincho a commencé avec la participation de quinze ou vingt établissements qui approchent maintenant d'une centaine et avec les légumes nous réalisons la même progression. Nous voulons en faire l'emblème de notre gastronomie, notre marque de fabrique. Nous travaillons également avec des niches spécifiques, telles que le tourisme de santé, avec lesquelles un cluster de travail a été créé dans lequel le Gouvernement, les mairies, les hôpitaux ou les cliniques comme l'Université, en plus du secteur hôtelier, interviennent. En ce sens, nous vous présentons mi-décembre le nouveau « Service d'accueil ».

Navarra, Mercao

L'évolution dans les bars est ce que

dont se démarque Nacho Calvo

l'industrie hôtelière de Navarre

En quoi consiste?

Les assureurs américains nous ont demandé de venir chercher les patients à l'aéroport, mais nous avons changé la notion de « prise en charge » en « hôte ». Nous vous informons sur le transport, l'hébergement, les repas... Nous traitons tout, l'expérience touristique, l'hébergement, la gastronomie. Nous agissons en tant qu'entreprise réceptive et nous livrons le catalogue d'expériences touristiques, que nous avons présenté il y a quelques mois, avec des propositions allant du golf à l'oenotourisme, en passant par les randonnées ou les itinéraires gastronomiques.

Il faut tenir compte du fait qu'en Navarre, le tourisme de santé représente 230 millions d'euros par an. Nous avons commencé à travailler en 2015 et cette année le directeur de la Clinique universitaire a déclaré que le chiffre d'affaires a augmenté de 20% chez les clients internationaux. Nous travaillons avec la Russie, les États-Unis, l'Europe, l'Amérique du Sud... nous avons un grand avantage concurrentiel en termes de prix et de qualité.

Une intense activité

Oui, nous essayons d'atteindre non seulement le tourisme en général, mais aussi des produits thématiques tels que les itinéraires à moto, renforcés par Navarider ou le tourisme gastronomique. Nous préparons une promotion commune de la gastronomie de Navarre, du Pays Basque, de La Rioja, du Pays Basque français et du Béarn, du nord de l'Espagne et du sud de la France, avec 45 étoiles Michelin, c'est quelque chose de très puissant et de remarquable pour le tourisme international.

Múgica
Múgica
Baserri Berri
Baserri Berri

Qu'est-ce qui différencie la Navarre des autres destinations ?

Si je dois souligner une chose, ce qui nous différencie des autres régions d'Espagne, ce sont les légumes, au niveau gastronomique, paysager et culturel : personne au monde n'a ce produit et de cette qualité. Les vergers du sud de la Navarre et les maraîchers sont une valeur très importante.

Je soulignerais également Pampelune et la vieille ville avec sa grande offre de pinchos et les chop grills dans le nord.

Dans l'ensemble il y a un niveau gastronomique de très haute culture populaire. La chose la plus remarquable est qu'il est impossible de mal manger en Navarre. Ils vont avoir un bon feeling car la base de notre cuisine est brutale et tous les cuisiniers l'ont aspiré de chez eux.

En plus de la gastronomie, je mettrais en avant l'héritage historique et culturel. La Valdorba et Tierra Estella avec ses églises médiévales, Pampelune avec ses remparts, la cathédrale et la vieille ville, le Camino de Santiago. Et le Baztan, avec un paysage idyllique. Il est vrai que son climat est plus compliqué, mais il a une magie incroyable, l'une des plus belles régions d'Espagne.

Asociación de Empresarios de Hostelería de Navarra (AEHN)

C/ Pedro I, nº 1 - 1º · 31007 Pamplona (NAVARRA)
Tel.: 948 268412 -  info@hostelerianavarra.com

Si vous aimez l'histoire, vous ne pouvez pas manquer :

Eva García Saenz de Urtubi sur la place de la Virgen Blanca

Vitoria-Gasteiz, une ville de romans

Découvrez six étapes qui vous feront vivre à la première personne la trilogie “El silencio de la Ciudad Blanca”, “Los ritos del agua” et “Los señores del tiempo” de l’écrivain Eva García Saenz de Urtubi.

Seguir leyendo icono

Suscríbete a nuestra Newsletter

Tenemos el mejor contenido de calidad turística y te lo enviamos a tu bandeja de entrada todos los meses.

Vous allez l'adorer